top of page

Pierre de Bucy s'initie à la direction d'orchestre auprès de Stéphane Cardon et Adrian McDonnell, ainsi qu'à la direction de chœur auprès de Lionel Sow, tout en suivant des masterclasses avec Dieter Kurz, Veronika Stoerzenbach, Léo Warynski, Mihály Zeke, Marc Korovitch, Nicole Corti et Raphael Immoos, dirigeant à ces occasions des formations aussi prestigieuses que Les Métaboles, Le Choeur et l'Orchestre Spirito, Le Choeur de la Radio Croate... Il est titulaire de deux Diplômes d'Etudes Musicales en direction de choeur et direction d'orchestre du CRR de Strasbourg, et intègre en 2022 le Master de Direction d'Orchestre au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Robin Engelen. Lors de masterclasses de direction d'orchestre, il bénéficie notamment des conseils d'Antony Hermus. Il est lauréat de la Fondation Royaumont.

Il a été professeur de chant choral pour les Conservatoires Municipaux de la Ville de Paris, chef assistant à l'Académie de Musique de Paris, et chef de choeur assistant à la Maîtrise Sainte-Philomène de Haguenau (67). Dans le cadre d'une formation professionnelle avec Les Métaboles / Léo Warynski, il a été chef de choeur assistant pour la création de LOVE de Juta Pranulytė lors du Festival de Royaumont 2020, puis est engagé en 2021 pour mener un projet pédagogique autour de Murray Shafer dans une école du Val d'Oise, en partenariat avec l'Ensemble Les Métaboles et la Fondation Royaumont. Entre 2020 et 2022, il est directeur artistique et musical de l'Ensemble Vocal Philae (Strasbourg). Lors de la saison 2021-22, il est chef de choeur pour La Fabrique Opéra d'Alsace sur le spectacle CABARET (J. Kander), mis en scène par Philipe Arlaud et donné au Zénith de Strasbourg. En 2022 il assure également la direction par intérim du Choeur de Saint-Guillaume à Strasbourg. En 2024, il sera chef de choeur assistant de Lionel Sow auprès du Choeur de Radio-France sur deux productions : le Berliner Requiem de Kurt Weill et le Requiem de Mozart.

© Pierre de Bucy 2019

bottom of page